Différences entre cosmétique « naturel » et cosmétique « bio »

Il existe une multitude de différences entre un produit naturel et un produit bio (voir tableau ci-dessous). La plus évidente se situe au niveau de la traçabilité. Un cosmétique même « 100% naturel » mais non labélisé, ne peut en aucun cas prouver sa « propreté chimique », la provenance de ses matières premières et encore moins l'écologie de ses modes de production.

Aussi, aucun pourcentage de principes actifs n'est garanti dans sa formule. Le tout repose uniquement sur la parole et la bonne foi du fabricant et du revendeur. A contrario, un produit cosmétique bio contient des matières premières qui répondent à une traçabilité obligatoire, suivie et contrôlée, de la mise en terre de la matière première à son incorporation dans une formule. Garantissant ainsi une « propreté chimique » répondant à un cahier des charges strict (cf. article cosmétique bio).

Tableau comparatif:

Critères

Cosmétique Naturel

non labelisée

Cosmétique Bio

Cosmétique Trad.

Processus de fabrication

Chimie fine et/ou chimie dure

Chimie fine

Chimie dure et chimie fine

% naturel

Aucune moyenne connue

Non vérifiable

pour le consommateur

95% minimum du total de la formule doit être d'origine naturelle.

Vérifiable par le consommateur (mention obligatoire sur l'emballage)

Naturel de synthèse et d'origine naturelle

Aucune moyenne connue

Non vérifiable

pour le consommateur

% Actifs

Aucune moyenne connue

Non vérifiable pour le consommateur

10% minimum qui peut aller jusqu'à 100%

Bientot 20% minimum avec le nouveau COSMOS strandart Organic

Vérifiable pour le consommateur

(mention obligatoire sur l'emballage).

95% des matières végétales doivent provenir de l'agriculture bio

(contrôle tierce partie)

De 0 à 1% minimum

(cas le plus fréquent 1%)

De 3 à 5% maximum,

pétrochimique ou naturel

% synthétique

Aucune moyenne connue

Non vérifiable pour le consommateur

 

5% maximum

Choisi parmi les conservateurs de synthèse les mieux tolérés par la peau et listés dans le cahier des charges

Non vérifiable par le consommateur (à moins de déchiffrer la liste INCI)

Aucune moyenne connue

Non vérifiable pour le consommateur

 

Suivi/contrôle

Normes ISO (normes d'hygiène)

Aucun

N'offre aucune sécurité d'innocuité ni garantie écologique aux consommateurs

Certification et labellisation tierce partie (mention obligatoire sur l'emballage)

Normes ISO (souvent des normes d'hygiène)

N'offre aucune sécurité d'innocuité ni garantie écologique aux consommateurs

Parfums

Synthétiques ou naturels (servent à masquer l'odeur réelle du produit)

Naturels

Parfumage ou odeur naturelle de la formule

Synthétiques ou naturels (servent à masquer l'odeur réelle du produit)

Colorants

Servent d'habillage visuel

Naturels ou synthétiques

Toujours naturels si colorants d'habillage

Habillage visuel

Naturels ou synthétiques

Impact écologique

Aucune obligation de biodégradabilité des formules et des contenants (flacons, boites..)

Utilisation de vernis sélectif sur les emballages

(hautement toxique pour l'environnement)

 

Biodégradabilité obligatoire formules et des contenants

MP issus de sources contrôlées (papier, carton...)

Usage d'impression encre écologique

Suremballage interdit

Aucune obligation de biodégradabilité des formules et des contenants.

Suremballage fréquent

Utilisation de vernis sélectif sur les emballages

(hautement toxique pour l'environnement)

 

Impact sanitaire

Utilise des matières premières largement controversées (parabènes phénoxyéthanol...)

Applique le principe de précaution en écartant les substances tendancieuses et fait évoluer ses interdictions en fonction de l'avancée des connaissances.

Utilise des matières premières largement controversées (parabènes phénoxyéthanol...)

Cohérence écologique

Parfois impliquée dans des programmes de développement durable ou contre l'expérimentation

animale

Notion obligatoire, inhérente aux cahiers des charges.

Souvent impliquée dans des programmes de développement durable ou ONG socialisantes.

Souvent contradictoire

Expérimentation animale

Pratiquée, sauf si mention du label ONE VOICE

Interdite jusqu'à un certain point, mais réglementation insuffisante

Largement pratiquée

Marketing

Profite de la vague du bio et surfe sur l'amalgame entre « bio » et « naturel »

Labels fiables en tant qu'outils de visibilité et de différenciation qualitative

Photos et sémantique donnant une illusion de naturel voir même de bio

Packaging

Aucune obligation de biodégradabilité.

À mi-chemin entre le bio et le traditionnel

Voulant surfer sur les deux codes

Biodégradabilité obligatoire.

Gamme souvent nue (dépourvue de boites, interdiction des cellophanes...) jugée souvent trop peu glamour ou trop peu luxueuse

Souvent ostentatoire, volumineux et non biodégradable

Mise en ligne 15 avril 2011