cosmetique menaceCosmétiques :    une menace qui grandit !

De nos jours, la cosmétique génère une activité économique sans précédent. Grâce à d'innombrables innovations technologiques, à des investissements financiers considérables (496 millions d'euros investis dans la recherche et le développement en 2007), et à une activité industrielle principalement chimique, le marché de la cosmétique s'étoffe chaque jour un peu plus et propose des centaines de nouveaux produits chaque année. Par ailleurs, le marché mondial (hors savons) s'élève à environ 124 milliards de dollars en 2006 (source : journal des finances).

Les soins pour la peau et les produits capillaires se partagent eux, plus de la moitié du marché devant les parfums (18%) et le maquillage (17%). Soutenue par une croissance démographique forte, ces chiffres devraient se poursuivre sur le long terme.

Selon la Banque mondiale, d'ici à 2030, le nombre de consommateurs potentiels de produits cosmétiques augmentera chaque année de 70 millions. D'autre part, le vieillissement de la population, l'émergence de nouveaux besoins, l'amélioration continue de la qualité et l'extension des produits de soin aux hommes constituent des leviers importants de croissance (source : Journal des finances hebdo).

Enfin, même si les années 2009 et 2010 ont enregistré une baisse importante due à la crise. Les bénéfices liés à ce secteur étaient jusque-là en hausse constante depuis 41 ans (+5.5% en moyenne par an).

Malgré des perspectives réjouissantes, depuis quelques années bon nombre de scientifiques et associations de consommateurs portent des accusations sanitaires graves sur les dangers de l'industrie chimique notamment via l'utilisation de cosmétiques appliqués directement sur la peau.

Cette industrie  étant directement liéé à l'instustie du pétrole, des préoccupations toutes particulières concernent notamment les applications cosmétiques sur les nourrissons, les bébés, les enfants et les femmes enceintes (segments de vente différents).

Selon les scientifiques et les associations de consommateurs, si les pratiques nécessaires à la production en masse de cosmétiques chimiques sont toujours plus lucratives, elles n'en sont pas moins des menaces grandissantes pour ceux qui les utilisent.

Visoner l'animation "l'histoire des cosmétiques" http://www.safecosmetics.org/

 

Mise en ligne 15 avril 2011